Daniel Beretta

daniel-beretta-portrait-1

 

Daniel Beretta apprend le solfège puis le piano dès l'âge de 3 ans. À 13 ans il monte son premier orchestre de bal. Il prend des cours de théâtre scolaire à MontbéliardHenri Tisot le remarque lors d'un spectacle à Montbéliard, le fait «monter» à Paris et le présente à Mireille. Il suivra trois ans de cours assidus au Petit Conservatoire de la Chanson (64, 65, 66). Là, il rencontre Richard de Bordeaux, et le duo part en flèche (cabarets, disques, télévisions, concerts, 2 « Olympia », tournées, etc.).

En 1966, il joue sa première pièce de théâtre Copain Clopants pendant plus d'un an. Catherine Allégret qui est en scène avec lui le présente à Marcel Camus qui l'engage pour le premier rôle de son film Un Été sauvage. C'est alors que théâtre, cinéma et chansons se succèdent, avec entre autres : Jesus Christ SuperstarLes Parapluies de Cherbourg et même une revue au Pont d'Orly.

Paul McCartney lui écrit une chanson My Love qu'il enregistre en 1973 et Ennio Morricone, une autre en 1974 : Un Ami. Mireille, qu'il voit régulièrement (sa deuxième maman, comme il dit), lui écrit « Juliette pour la vie ». Lui-même compose toutes ses autres chansons et quelques-unes pour ses amis, Nino FerrerLes ParisiennesJean-Noël DupréMireille Mathieu... et obtient en 1988 la Palme d'Or au festival d'Antibes pour la meilleure musique de film. Il compose également pour le théâtre, et à l'étranger, il jouera une pièce en Allemagne et trois à Bruxelles (au théâtre de l'Esprit Frappeur, au Botanique, et au théâtre d'Ambly). Il prête sa voix à Arnold Schwarzenegger dans tous ses films depuis 1987, y compris pour ses apparitions en guest star.

Daniel Beretta prête sa voix aux bandes-annonces des programmes de la chaîne française Sci-Fi. Il est également la voix de Sam Fisher, personnage principal du jeu Splinter Cell, la voix de Batou, l'un des personnages centraux de l'univers de Ghost in the Shell (deux films, deux séries, une OAV) et au commentaire de documentaires animaliers. Il était, entre 2000 et 2008, la voix de la radio RFM.

Son interprétation récurrente d'Arnold Schwarzenegger lui a naturellement apporté le rôle de sa parodie : Duke Nukem et Batoo (ghost in the shell)

 



En savoir plus à propos de Daniel Beretta sur wikipedia

À écouter en ce moment

À voir